Dimanche matin, deux journaux, et deux titres opposés. D’un côté, Olivier Véran veut rassurer les Français”, c’est ce que disait Le Parisien. Et de l’autre “Reconfinement imminent”, c’était la une du Journal du Dimanche.

Le ministre de la Santé, dans un grand entretien, affirme en substance vouloir laisser sa chance au couvre-feu, et attendre de mesurer avec précision la diffusion des variants avant, éventuellement, de confiner. Mais selon le JDD, la décision est déjà actée. Emmanuel Macron doit même s’exprimer ce mercredi pour l’annoncer aux Français, croit savoir l’hebdomadaire.

Le soir même, Jean-François Delfraissy, Président du conseil scientifique, est l’invité de BFMTV et on se dit, en effet, qu’on y va tout droit.

Lundi matin, pas de changement de ligne, Jean Castex est en visite à l’Agence régionale de santé d’île de France, il assure que des décisions seront prises cette semaine, et qu’il ne faut pas baisser la garde.

Changement de ligne ce mardi (26 janvier 2021)

C’est lundi après-midi que la situation bascule. Quand Emmanuel Macron fait savoir à quelques journalistes qu’il ne prendrait finalement pas la parole cette semaine, qu’il faut que les chiffres imposent une décision aussi dure qu’un confinement, et qu’il faut s’assurer de son acceptabilité par la population.

C’était déjà difficile à suivre, mais nouvel épisode ce matin. 36h après sa prise de parole sur BFMTV, Jean-François Delfraissy se contredit lui-même, à la une de Libération. “Nous ne sommes pas dans l’extrême urgence, nous ne sommes pas à une semaine près”, dit-il.

Il va même plus loin. Il affirme que l’on peut attendre le résultat des enquêtes de santé publique France sur l’efficacité du couvre-feu pour prendre une décision. Et dix lignes plus loin, il affirme, ce sont ses mots “ne pas croire que ce couvre-feu sera suffisant”. Il prend ensuite les exemples anglais et irlandais où seul un confinement dur a permis de limiter la propagation du virus.

il y a urgence, mais pas tant que ça. Le couvre-feu fonctionne, mais pas tant que ça. En théorie, le conseil de défense sanitaire prévu demain matin doit accoucher de nouvelles décisions.

Abonnez-vous à notre newsletter

Lettre d'Info

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Merci beaucoup pour votre inscription, Vous serez désormais parmi les premiers informés de tout nouveau contenu de Saint Pompon.fr, alors gardez un œil sur vos e-mails. Merci et bonne continuation.

Abonnez-vous à notre newsletter

Lettre d'Info

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Merci beaucoup pour votre inscription, Vous serez désormais parmi les premiers informés de tout nouveau contenu de Saint Pompon.fr, alors gardez un œil sur vos e-mails.